Thierry Costa

Fine art photography

Fine art photography

Open Book
Keyboard
MacBook
Crocus
Blueberries
Light Bulb
Reed


Nouveau projet (2015).



Texte d’introduction de Orianne Corman :


Thierry Costa, 51 ans et ancien élève de l’Institut Saint Luc de Liège, compte une trentaine d’année d’expérience dans les différents domaines de la photographie et de l’impression grand format.

Ce qui caractérise l’art de Thierry est sa fascination pour la Femme qui est au centre de son oeuvre depuis des années.
A ses débuts, Thierry privilégiait les lignes pures et une plastique parfaite qui laissait deviner une femme inaccessible, irréelle et déconnectée de son animalité. Les grands formats et l’esthétique dévoilaient des femmes distantes et parfaites.

Pour notre plus grand bonheur, Thierry nous fait découvrir aujourd’hui une femme de tous les jours, plus humaine et plus ancrée.
Le taiji quan qu’il pratique et enseigne depuis plus de 10 ans n’est sûrement pas étranger à cette évolution.
Une faillite et une grande déception amoureuse qu’il l’a laissé blessé pendant une longue période ont eu un énorme impact sur sa vie et sa perception des rapports hommes-femmes.
Son vécu a nourri sa quête artistique. Petit à petit, il a commencé à découvrir une autre dimension de lui-même et donc de la Femme. Une perception plus profonde, plus charnelle, plus sensuelle, plus vraie sans être vraiment érotique ou pornographique s’est imposée à lui.
Ses yeux ont vu à certains moments la Déesse se cachant sous les apparences et il s’est attaché à nous la faire voir.

Thierry arrive tout simplement sans fausses pudeurs à nous faire participer à un moment fugitif, intense et si intérieur de la vie.

Celle-ci se dévoilant à certains moments particuliers de sa vie comme entre autres lors de l’orgasme.
Cette découverte l’a fasciné. Il a vu quelque chose de sublime, de puissant et de profond dans l’expression de la jouissance et il a voulu le partager avec nous à travers ses photos. Cette femme est belle parce qu’elle est vraie, sans maquillage, sans vêtements et sans jugements. Thierry a réussi à nous faire entrer dans l’intimité d’un moment de don de soi et de vulnérabilité sans que nous nous sentions indiscrets..
Rien de vulgaire juste quelque chose d’intense, de vrai qui nous est offert pour nous rappeler combien nous sommes beaux et divins lorsque nous nous offrons au plaisir.
Oui, Thierry a osé faire le grand pas entre l’esthétique et la vraie beauté et a réussi à la communiquer par le biais de la discrétion du noir et blanc.

Orianne Corman


Cette série est protégée par un mot de passe, vous pouvez en faire la demande par email

Pour continuer, entrez votre mot de passe ici

To continue, enter your password here